Christian Vérard

Géologie structurale & Géomagnétisme

   

Qui suis-je? Que fais-je?

Je m'intéresse à l'évolution géodynamique de la Terre

Comment les plaques tectoniques se créent, comment elles bougent, et comment elles disparaissent. Ces sujets ont, bien évidemment, de multiples répercussions de nombreux domaines, en particulier sur les variations du climat à long terme et l'évolution de la vie.

Pour ce faire, j'utilise les outils suivants :

1- Des reconstructions géodynamiques globales :

Dans le style du groupe de travail de Gérard Stampfli (Université de Lausanne), nous recherchons les enregistrements géologiques de contextes tectoniques pouvant nous renseigner sur la géodynamique globale. Ce genre d'études nécessitent une importante part d'étude de terrain aussi bien que des approches théoriques (de la création des océans à la formation des montagnes).

2- Paléomagnétisme et magnétisme des roches :

Le paléomagnétisme est un des meilleurs outils pour contraindre la paléo-position des continents. Il suppose cependant de mieux comprendre aussi le fonctionnement même de la géodynamo d'une part, et la manière dont l'information magnétique est «stockée» dans les roches d'autre part. Ce sont les travaux que j'ai menés pendant plusieurs années à l'Université de Munich (LMU).

3- Analyse structurale :

De bonnes études paléomagnétiques sont basées sur des analyses structurales de détail. De plus, les paléo-déformations et paléo-contraintes, le style de déformation (fragile, ductile, par pression-dissolution), la pétro-fabrique et la fabrique magnétique sont tous reliés au contexte tectonique. Je me sers de ma spécialisation initiale en tant que géologue structural pour intégrer au mieux ces aspects dans mes travaux à grandes échelles.

4- Rhéologie :


Les analyses tectoniques (échelle globale) et structurale (échelle locale) sont fortement dépendantes des propriétés physiques des roches. J'inclue dans la rhéologie les problèmes d'isostasie, de comportement flexural de la lithosphère, de mode de déformation en domaines compressifs (subduction, collision) ou extensifs (rift, marge passive). Ce type de travail est primordial pour des reconstructions physiquement cohérentes. 


5- Relation tectonique/climat:


Si la tectonique influe sur le climat, le climat influe la tectonique. Maintenant que nous disposons d'un cadre général cohérent quant à l'évolution géodynamique de la Terre pour tout le Phanérozoïque, il est possible d'intégrer les aspects climatiques. 

C'est l'axe de recherche que je souhaite maintenant développer. 

Mon Curriculum Vitae

► En Français:

CV_Français.pdf

► In English:

CV_English.pdf

► Auf Deutsch:

CV_Deutsch.pdf